Smartcat

Smartcat est un système de traduction en ligne

où les entreprises et les traducteurs sont liés et travaillent ensemble. Smartcat offre aux traducteurs un espace de travail pratique et un puissant éditeur TAO tout en procurant aux entreprises une solution tout-en-un afin de gérer leurs projets de traduction, ressources et équipe de manière flexible et collaborative sans frais ou restrictions de licence.

Chaque fois que nos utilisateurs - à la fois nos clients finaux et nos fournisseurs de service linguistiques - testent nos produits, nous sommes toujours ravis d'entendre parler de leur expérience. Nos incroyables partenaires de chez Logrus IT utilisent Smartcat depuis un moment pour gérer leurs projets, mais ce n'est que depuis peu qu'ils nous ont fait part de leur retour sur l'expérience fantastique qu'ils ont menée et le succès dans lequel Smartcat a joué un rôle crucial. Cette histoire montre qu'aucun défi n'est trop grand si vous disposez des bons outils à utiliser et des personnes talentueuses avec qui travailler, et nous sommes heureux de la partager avec vous aujourd’hui.

Logrus IT est une entreprise basée à Philadelphie, aux États-Unis, qui compte six bureaux à travers le monde offrant des services de traduction personnalisés, des services de localisation ainsi que des solutions informatiques dans plus de 100 langues et ce depuis 1993.

Début novembre, ils se sont lancés dans le projet de traduire 400 000 mots sous-titrés pour des projections d'émissions télévisées sur une période de deux jours. Les émissions comprenaient des compétitions, des présentations de développeurs et d'autres événements menés simultanément dans plusieurs lieux.

Cela s'est avéré être un week-end mouvementé. Plus de 130 personnes ont été invitées à participer au projet.

  • 2 chefs de projet senior à plein temps,
  • 20 chefs de projet internes,
  • 30 traducteurs, éditeurs et relecteurs internes,
  • 30 traducteurs freelance réguliers,
  • plus de 50 traducteurs freelances trouvés spécifiquement pour le projet, et
  • 3 ingénieurs.

Les participants étaient divisés en 9 équipes, chacune composée d'un ou deux chefs de projet, de 10-12 traducteurs, d'un ou deux éditeurs et d'un relecteur. Il y avait trois postes - deux de nuit et entre eux, un de jour.

Choisir un outil de TAO

Afin de garantir la fiabilité et la sécurité du travail de traduction, il a été décidé d'utiliser deux outils de TAO en parallèle : SDL Trados Studio (en mode déconnecté) et Smartcat.

Selon Andrew Kirpikov, le directeur technique de Logrus IT, la capacité de Smartcat à éviter l'achat de licences par utilisateur a joué un rôle crucial dans la décision de le choisir comme alternative.

Les traducteurs internes et traducteurs freelance permanents ont reçu un contenu plus spécialisé, et les nouveaux arrivants ont reçu des thèmes plus généraux. Les premiers devaient travailler dans Trados et les derniers dans Smartcat.

Cependant, les nouveaux arrivants ont d'abord dû apprendre les ficelles avec le nouvel outil. Avant de commencer le projet, ils ont regardé une vidéo d'apprentissage et réalisé un petit projet test dans l'éditeur Smartcat. En quelques heures, tous les traducteurs ont appris à utiliser Smartcat, y compris ceux qui avaient peu d'expérience avec les éditeurs TAO et même ceux qui n’étaient pas du tout familiers avec la notion de traduction assistée par ordinateur.

Processus

Avant d'être chargés dans Trados, les fichiers à traduire étaient divisés en petits morceaux. Une fois les fichiers traduits, ils ont été fusionnés et testés par deux logiciels distincts conçus spécifiquement pour le projet. Dans Smartcat, les fichiers pouvaient être chargés entièrement, sans panne, et le mécanisme de contrôle des balises intégrées consistait à s'assurer que les traducteurs ne "cassaient" rien dans le texte. Puisque les équipes Smartcat n'ont pas eu à perdre du temps à manipuler les fichiers, les traducteurs ont eu plus de temps pour traduire : Trois heures au lieu de deux, comme dans les équipes Trados.

Les traducteurs, éditeurs, et relecteurs des équipes Trados ont seulement pu commencer à travailler sur les fichiers après qu'ils étaient prêts, et ne pouvaient seulement voir la traduction de leur propre partie du document. Les éditeurs et relecteurs devaient jongler entre les fichiers pour comprendre le contexte. La difficulté de la tâche a été aggravée par des omissions dans les textes et la qualité généralement médiocre des sous-titres originaux.

Les utilisateurs Smartcat ont d'autre part travaillé avec les documents de manière très collaborative. Les traducteurs vérifiaient leurs traductions entre eux et les changements effectués par les éditeurs, pendant que les éditeurs et relecteurs recevaient automatiquement l'accès aux segments traduits sans délai.

De plus, la possibilité d'ajouter facilement de nouveaux segments aux membres du projet, de passer d'un document à un autre pour le traducteur, et même de changer le rôle des participants a sauvé la situation plus d'une fois pendant le déroulement du projet, surtout le matin après une nuit blanche. La possibilité d'échanger des ressources à la volée a permis d'économiser du temps et des efforts.

Dans Trados, l'état d'un projet peut être suivi uniquement au niveau du fichier et sa mise à jour peut prendre jusqu'à trente minutes. Dans Smartcat, les statuts de niveau des segments sont mis à jour en temps réel, ce qui permet à un responsable d’effectuer un suivi beaucoup plus transparent. C'est pourquoi les équipes de Smartcat n'ont eu qu'un seul chef de projet au lieu de deux, comme dans les équipes Trados.

Ceux qui travaillaient dans Trados communiquaient entre eux via Skype et Telegram. Dans Smartcat, les questions relatives aux traductions ont été traitées dans le panneau des commentaires directement dans l'éditeur TAO et dans le chat en direct intégré, et seules les questions générales ont été discutées en utilisant des messages tiers.

Avantages et inconvénients

Après la fin du projet, les chefs de projet ont décidé de faire un bilan en comparant les performances des deux outils utilisés.

Les inconvénients de Trados Studio

  • Il n'y avait aucun moyen d'utiliser des mémoires de traduction partagées, ou de rechercher dans tous les documents.
  • Les segments sont stockés dans la mémoire de traduction sur la base de sous-titres plutôt que sur des phrases complètes, ce qui rend la fonctionnalité pratiquement inutile.
  • Chaque document devait être divisé en plusieurs fichiers et puis réassemblés.

Les inconvénients de Smartcat

  • Comme il y avait trop de critères de validation par défaut et trop de termes dans le glossaire, le vérificateur d'assurance qualité et la recherche de concordance ont fonctionné plus lentement que prévu.
  • Il n'était pas possible d'observer l'avancement de chaque membre de l'équipe interne. Actuellement, l'avancement peut uniquement être suivi dans les projets où les freelances ont été recrutés sur le marché. Cette fonctionnalité est à présent prise en charge pour les projets avec des traducteurs "internes".
  • Pour le moment, il n'y a pas de discussion au niveau du projet, seulement une discussion au niveau du document. À partir de notre dernière version, les utilisateurs peuvent communiquer entre eux aussi bien au niveau du projet.
  • Aucune notification n'a été envoyée au créateur du projet lorsque les nouveaux termes ont été ajoutés au glossaire. Cela a été corrigé peu de temps après que nous ayons reçu un retour de Logrus IT.

Les avantages de Trados Studio

  • Une interface familière.
  • Indépendant d'une connexion internet.
  • Travail stable.

Les avantages de Smartcat

  • Ne nécessite pas d'installation car il est basé sur un navigateur.
  • Interface intuitive : Les débutants s'y sont sentis à l'aise en moins d'une heure.
  • Il n'est pas nécessaire d'acheter des licences par utilisateur et c'est gratuit pour les traducteurs.
  • L'éditeur TAO dispose d'un panneau de synchronisation spécial pour travailler avec les sous-titres.
  • Plusieurs sous-titres peuvent être fusionnés en un seul segment de phrases complètes.
  • Capacités intégrées pour la traduction collaborative et la communication.
  • Aucun délai entre les étapes de la traduction.
  • Les segments traduits sont stockés de manière sécurisée dans le cloud.
  • La possibilité de réaffecter des membres rapidement, de manière flexible et dynamique et d'utiliser des ressources partagées.
  • Des statistiques précises et instantanées pour l'intégralité du projet et chaque participant.
  • La possibilité de surveiller visuellement l'avancement global de chaque étape.

À la fin du projet, les équipes de Smartcat ont répondu à quelques questions et évalué leur expérience. Les résultats étaient les suivants :

  • Facile à maîtriser : 4,94 sur 5
  • Facile à utiliser : 4,61 sur 5
  • Vitesse opérationnelle : 4,17 sur 5

Les traducteurs ont apprécié l'interface utilisateur conviviale de Smartcat, la possibilité de collaborer avec d'autres participants directement dans l'éditeur TAO, l'aide d'un glossaire et l'abondance de fonctions de productivité intégrées. Cependant certains ont remarqué qu'un grand nombre de participants travaillant simultanément dans l'éditeur peut engendrer un ralentissement des performances.

Résultat

En deux équipes de 12 heures avec une pause de 12 heures, neuf équipes ont traduit 400 000 mots soit un total de 2 000 heures de travail. Le projet a été achevé à temps et les deux outils ont fonctionné sans problème majeur.

Tous les chefs de projet qui ont mené les projets dans Smartcat ont convenu qu'il vous offre tout ce dont vous avez besoin pour gérer de manière flexible les équipes et les ressources et résoudre rapidement les situations inattendues.

"Dans le secteur de la traduction, Smartcat a réussi à se faire une place en quelques années, résolvant de nombreux problèmes caractéristiques des solutions existantes et offrant une nouvelle vision du flux de traduction. À en juger par l’évolution rapide de Smartcat, l'élimination des erreurs mineures n'est qu'une question de temps. Plus important encore, Smartcat introduit régulièrement de nouvelles fonctionnalités et des améliorations indispensables pouvant réduire les pertes de temps et augmenter la productivité. De plus, le manque de coûts différentiels et le stockage centralisé des ressources permettent de faire évoluer les projets sans restriction. Par ailleurs, ces projets peuvent inclure autant de participants que nécessaire dans vos projets et les parties complétées peuvent être réutilisées pour un processus de traduction plus efficace. Ce projet complexe a mis Smartcat à l'épreuve et il a réussi. Ainsi, de nombreux défis nous attendent qu'il nous aidera à résoudre."  Fyodor Bezrukov, chef du bureau de Kiev de Logrus IT

Contact

site web: www.smartcat.ai

e-mail: success@smartcat.ai

Partager surGoogleLinkedIn