JE L'AI ! Comment attirer de nouveaux clients grâce à Twitter - Partie 2

TWITTER POUR LES PME - LES ASTUCES PRATIQUES

Reprenons là où nous nous étions arrêtés à la partie 1.

Au préalable

Vous êtes satisfaits de votre site Internet, clair et structuré, que vous avez mis en ligne dans les langues de vos principaux clients et prospects.  Un blog et une rubrique Actualité avec une alimentation Twitter intégrée vous aident à garder le site attractif, sans gros effort. Et bien sûr, vous vous êtes créé un compte Twitter.

Et c'est parti !

Un tweet doit contenir au maximum 140 signes. Cela vous permet déjà de contrôler votre investissement en temps et en argent à 100 %. Dans tous les cas, vous devriez toujours ajouter au moins une photo pertinente afin d'éveiller l'intérêt. Et aussi un lien vers votre site, bien sûr. Car c'est bien vers lui que vous voulez diriger vos prospects.

Et qu'est-ce que je dois twitter ?

En règle générale, vos clients potentiels seront intéressés par une information utile, un bon tuyau, la réponse à une question urgente ou, dans le meilleur des cas, la solution à un besoin actuel. C'est justement ce que vous proposez, n'est-ce pas ? (Si jamais ce n'est pas le cas vous avez un vrai problème, que vous ne pourrez pas non plus résoudre grâce aux médias sociaux).

#, le signe magique 

Avec le signe # (hashtag), vous marquez les mots clés pertinents pour vos lecteurs. Ils ressortiront ensuite dans les résultats de recherche. Voici un exemple simple :

Vous inscrivez #chaussettes. Dans votre tweet, vous indiquez que vous offrez une #garantie de 5 ans contre les #trous pour vos #chaussettes. Votre tweet apparaîtra dans toutes les recherches du mot clé #chaussettes. Un lien mène à votre blog, où vous expliquez en détail la #solution technique qui rend cela possible. Ajoutez aussi tout ce qui se rapporte à l'#entretien des chaussettes, au #confort, à la #responsabilité sociale, etc. En tant qu'#expert des chaussettes, ça ne devrait pas vous poser de problème de commenter sur des aspects intéressants pour vos lecteurs, de devenir le centre de l'attention et de diriger ainsi vos clients vers votre site Internet.

Vous pouvez copier le même tweet et le tagger avec d'autres hashtags. Cette étape simple vous permet d'atteindre de nouvelles cibles. Si ce n'est pas #magique, ça ! Et #gratuit, en plus !

Petite disgression : le SEO (référencement) ne fait pas tout !

Beaucoup d'experts en SEO seront d'un autre avis. Faisons le point avec Guy Kawasaki :

« Si vous n'obtenez aucune réaction sur les médias sociaux, c'est que vous ne les utilisez pas de façon assez agressive. »

Le SEO est un gros sujet, c'est sûr. Et le savoir-faire de spécialistes peut certainement vous aider à faire en sorte que votre site apparaisse plus haut dans les résultats de recherche, en évitant les erreurs les plus importantes. Mais mon expérience sur le sujet, c'est que vous aurez besoin de beaucoup de temps et d'argent pour obtenir des résultats valables. Et tant qu'il y aura des concurrents qui en ont plus que vous, vous ne pourrez pas avoir du succès. Malgré tout l'argent que vous avez injecté dans le projet !

Heureusement, les moteurs de recherche deviennent de plus en plus « intelligents » et apprennent rapidement comment mieux prendre en compte le contenu. Si vous voulez maintenir votre effort à un niveau limité, c'est en mettant à disposition des contenus intéressants et utiles aux visiteurs de votre site Internet que vous atteindrez les meilleurs résultats. Fin de l'histoire.

Un inconvénient qui se transforme en avantage

Regardons un peu combien de temps un contenu reste « actuel » sur différents canaux :

  • Blog : 2 ans
  • LinkedIn : 24 heures
  • Facebook : 5 heures
  • Twitter : 18 minutes

Pour notre stratégie, cela signifie que nous gardons les informations durables pour le blog, et que nous twittons des nouvelles et des informations actuelles. En raison de sa durée de vie extrêmement courte, un tweet est toujours perçu comme actuel.

En somme, vous surfez sur les habitudes actuelles de navigation : soit votre tweet attire l'attention au bon moment, soit il disparaît à nouveau. De cette façon il n'est jamais perçu comme envahissant, et peut parfois être réutilisé.

ASTUCE : regardez ce que font vos concurrents

Cela ne vous demande pas de gros effort d'observer vos concurrents sur Twitter et de regarder ce qu'ils y font - et ce qu'ils n'y font pas ! Les PME peuvent ainsi occuper le terrain qui se présente à elles, au moins déjà sur le plan de la communication !

Dans la partie 3 nous allons bien rigoler

Car je vous montrerai comment utiliser des outils pour automatiser vos tweets en toute simplicité, comment toucher un large public avec les annonces Twitter, pour un budget limité, et comment en obtenir un impact ciblé, à l'international.

Vous êtes abonné à notre newsletter ? C'est bien ! Vous recevrez un message dès que le prochain article sera mis en ligne. Et si vous ne nous suivez pas encore sur Twitter, alors faites-le maintenant :  @FaustT9ns Nous vous suivrons aussi en retour. Promis !

Merci de me rester fidèle.

Bien cordialement,

Christian Faust

Nous tenons également à remercier Igor Marach de Kiev pour cette photo.

Partager surGoogle+LinkedIn